Afin de promouvoir le mouvement SAM (Society of Antique Modelers) en Belgique, diverses rencontres ont été programmées au long de l’année dans les clubs intéressés par le mouvement. La dernière rencontre a eu lieu ce 20 octobre au Model Club de la Meuse à Franière.

 

Neuf membres de Sam 2010, la branche belge du mouvement participaient à cette rencontre. Seize  modèles différents ont été présentés par ces neufs membres et ont été exposés sous l’auvent du club.

Si la température était exceptionnellement clémente à cette époque de l’année, le vent soufflait malheureusement à plus de 25 km/h avec des rafales. Malgré ce vent, de nombreux vols ont été réalisés sans casse. Ce fait est à souligner. Les avions « old timer » sont des avions lents et leur réputation est de ne pas être très à l’aise dans le vent. Cette journée a donc permis de démontrer que le vol dans des conditions difficiles est possible avec ces avions, contrairement à certaines idées reçues.

Quelques avions présents :

Le Radio Queen, une reproduction de l’avion dessiné en 1950 par le Lt Col Taplin. Un avion de plus de 2 mètres d’envergure au vol majestueux.

Le Spook, un avion de 1940 à la superbe aile en mouette, d’une envergure de 180cm.

Le Quaker, un avion de 1936 reproduit et agrandi à 3 mètres d’envergure. Le moteur électrique particulièrement puissant permet à cet avion de faire du remorquage.

Deux Buccanneer de 1936 également ont volé sans problèmes, comme le Red Zéphyr, les Kerswap, le Playboy…

Le public modéliste a été nombreux à venir voir ces vieilles machines qui en ont séduit et étonné plus d’un. L’intérêt de certains était réel et il est permis d’espérer la venue de nouveaux membres à SAM 2010 dans les prochains mois. Un retour de certains modélistes vers la construction de modèles plutôt que l’achat de « ready to fly » est donc une réalité, tout comme la volonté de préserver un patrimoine aéronautique d’une époque pas si lointaine mais en passe d’être oublié si l’on n’y prend garde.

Signalons enfin la qualité de l’organisation du club. Et l’accueil des participants avec café et croissants mérite d’être mentionné. Boissons et petite restauration étaient disponibles tout au long de la journée, grâce à la bonne volonté des bénévoles du club. Qu’ils soient ici remerciés. Bref, une autre belle journée entre amis, anciens et nouveaux.

Malheureusement, le président de SAM 2010, Yves Bourgeois, n’a pu se rendre à la rencontre, son père étant décédé dans la nuit précédente. Toutes les pensées des membres de SAM présents vont vers lui et sa famille.